Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hungarians graffitis.....

Publié le par makadame06



Budapest.....(épisode n°8)





Les graffitis existent depuis des époques reculées, dont certains exemples remontent à la grèce antique et peut aller de simple marques de griffures à des peintures de murs élaborées. 
Dans la plupart des pays, dégrader une propriété avec un graffiti sans le consentement de son propriétaire est considéré comme du vandalisme, lequel est punissable par la loi.
Parfois, le graffiti est employé pour communiquer un message politique et social. Il existe de nombreux caractères et styles de graffiti ; cette forme d'art évoluant rapidement.


 

En 1961, le Mur de Berlin est construit. Il sépare symboliquement et physiquement l'Europe socialiste dite « de l'Est » de l'Europe atlantiste dite « de l'Ouest ».
Tandis que les Allemands de l'Est n'ont pas le droit d'approcher le mur, ceux de l'Ouest viennent de leur côté écrire des slogans, bénéficiant d'une totale bienveillance des autorités de l'Allemagne fédérale qui fait de Berlin à l'époque la capitale allemande de la liberté, de l'art et de la contre-culture.

De nombreux artistes viennent alors du monde entier pour peindre sur le mur qui est à peu près intégralement maculé au moment de sa destruction en 1989.

 

 

En France 

Lorsqu'ils ne sont pas faits sur des supports autorisés, les graffitis constituent, pour le droit pénal français, une « destruction, une dégradation ou une détérioration volontaire d'un bien appartenant à autrui », qui est punie :

  • d'une contravention de 5e classe (1 500 euros ou plus) s'il n'en résulte qu'un dommage léger (Article R.635-1 du Code Pénal).
  • d'une amende pouvant atteindre 30 000 euros et d'une punition pouvant atteindre 2 ans d'emprisonnement dans les autres cas (Article 322-1 du Code Pénal).

L'article 322-1 du Code Pénal prévoit aussi que « le fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins, sans autorisation préalable, sur les façades, les véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain est puni de 3 750 euros d'amende et d'une peine de travail d'intérêt général lorsqu'il n'en est résulté qu'un dommage léger ». Il est complété par l'article 322-2 qui prévoit que la sanction est relevée à 7 500 euros d'amende et d'une peine de travail d'intérêt général, lorsque, entre autres, « le bien détruit, dégradé ou détérioré est destiné à l'utilité ou à la décoration publiques et appartient à une personne publique ou chargée d'une mission de service public ».

Par ailleurs, la teneur des inscriptions (menaces de mort, incitation à la haine raciale, diffamation, etc.) constitue un délit en soi.

  
                                       *Informations prises sur :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Graffiti
  

Commenter cet article

VIENS 11/09/2009 23:11

Les graffitis sont souvent trés beaux et on reconnait le talent, mais souvent, ils sont salis, surchargé et mal placés, dommage.Merci pour l'invitation au café, mais je l'ai reçue trop tard (lol)A la prochaine!

mamalilou 29/08/2009 18:15

très bon billetCependant, tous les graffitis ne sont pas pourris, un ptit pourcentage vaut le détour, en général les plus beaux sont faits sur des murs et des supports qui, s'ils ne sont pas officiellement autorisés restent judicieux...question de discernement, souvent lié au talent...et là quand on réclame d'effacer, par contre, ça m'énerve un peu...belle fin de journée à toisous un soleil déjà rafraîchi...

biker06 27/08/2009 10:33

globalement , je n'aime pas cela sauf peut-etre ceux de Miss Tic.bisouspat

makadame06 28/08/2009 22:40


oui....je trouve dommage que tout soit tagué...barbouillé parfois.....sauf....les lieux de culte,quelques ils soient,les musées,les endroits commemoratifs sont respectés.....à bientôt et bon
week end  yvette


Corinne 27/08/2009 07:54

c'est dommage de dégrader, alors que lorsque que c'est bien fait ce n'est que du plaisir pour les yeuxJ'ai une catégorie tag et ce sont des chefs d'oeuvrebisous

lumi 27/08/2009 06:44

yes je viendrai voir ta collection privée de graffiti ......japonais et si ça me plaît je t'inviterai au cinéma voir American Graffiti le film de George Lucas de 1973 dédié à la jeunesse américaine des sixties