Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le muralisme .....à Cannes...

Publié le par makadame06

afresco3



Le muralisme est une pratique et un mouvement artistique consistant à réaliser des peintures murales à caractère souvent politique sur les murs des villes, en particulier sur les murs d'édifices publics (hôpitaux, écoles, lycées, universités, ministères).


La peinture murale est la première histoire de la peinture. L’humanité a commencé par l'art pariétal des peintures murales des cavernes, premiers signes transmis entre les hommes. Dessins, tracés, images de beauté, d’effroi, de magie. La paroi, le mur a été le premier support de la peinture.

Le support de la peinture murale est la pierre, le béton, la brique, le plâtre, les matériaux de l'architecture. Le peintre peint directement sur le support ou peint sur des toiles qui sont ensuite marouflées (collées) sur les murs.

La fresque est une technique particulière de la peinture murale. La couleur y est appliquée sur un enduit à la chaux fraîche (fresco en italien).

La peinture murale témoigne des préoccupations de chaque époque, art public ou privé, laïque ou religieux, populaire ou élitiste, jouant un rôle social, voire politique. La peinture murale est solidaire de l'architecture, elle en est le prolongement et à ce titre, la perspective est son outil pour la troisième dimension.

La peinture murale peut mieux et autrement que la publicité valoriser et marquer les entrées de ville, créer des repères, identifier des lieux. Elle favorise l'expression, le lien social.


  

Le trompe-l'œil est un genre pictural destiné à jouer sur la confusion de la perception du spectateur qui, sachant qu'il est devant un tableau, une surface plane peinte, est malgré tout, trompé sur les moyens d'obtenir cette illusion.

Une des premières entreprises de la peinture étant de figurer d’abord sur des murs, puis des toiles, des images de notre environnement, cette figuration a mené à des lois de perspective et développé une technicité picturale qui reste une des grandes directions de l’art.

Jeu de séduction et de confusion du spectateur, le trompe-l’œil a porté très évidemment son choix plus volontiers vers des sujets inanimés ou statiques.

Le domaine du trompe-l’œil ne se limite pas qu’au tableau ; lorsqu’il en dépasse le cadre, il envahit le mur tout entier et devient une peinture murale. L’architecture y est alors figurée selon les lois de la perspective pour le spectateur ; elle peut aussi, dans une illusion saisissante, être un vrai trompe-l’œil architectural.

 

Graffiti (singulier : graffito) est le nom donné aux dessins ou inscriptions calligraphiées, peintes, ou tracées de diverses manières sur une propriété. Certains considèrent le graffiti comme une forme d'art qui mérite d'être exposée dans des galeries et expositions, tandis que d'autres le perçoivent comme un dégât disgracieux ou indésirable. Dans ses formes les plus élaborées, le graffiti est également une forme d'art graphique.

Les graffitis existent depuis des époques reculées, dont certains exemples remontent à la Grèce antique ainsi que l'Empire romain[1] et peut aller de simple marques de griffures à des peintures de murs élaborées. Dans les temps modernes, la peinture aérosol (en) et les marqueurs sont devenus les outils les plus utilisés. Dans la plupart des pays, dégrader une propriété avec un graffiti sans le consentement de son propriétaire est considéré comme du vandalisme, lequel est punissable par la loi.
           

En France :

  • Fréjus : sur la place février (place de la mairie), trompe-l'œil de grande qualité.
  • Paris : de nombreux trompe-l'œil et pochoirs ornent les murs de la capitale. La période de mai 1968 a vu l'éclosion de multiples graffitis contestataires et de peintures sur les murs, notamment, de Paris et de la Sorbonne.
  • Toulouse : de nombreuses peintures murales et graffitis célèbres enrichissent les murs de Toulouse depuis les années 1990. Mademoiselle Kat, Miss Van et Fafi sont les graffeuses les plus populaires de la ville rose.
  • Lyon : de nombreuses fresques murales, entre autres La fresque des Lyonnais sur les bords de la Saône, Le mur des Canuts et la fresque Lumière réalisées par la Cité de la création. À voir aussi, au quartier des États-Unis, les fresques dédiées à Tony Garnier, grand architecte lyonnais.

    * Informations wikipédia.. 
  • Les murs peints à Cannes " eux " font leur cinéma .....

  A. Fesco est un peintre muraliste (oui çà veut dire qu’il preint sur des murs!), qui aura marqué de son empreinte la ville de Cannes… Mais oui, vous savez, c’est la petite station balnéaire située sur la côte d’azur… Parait même qu’il y a un super festival du Film, et que c’est blindé… de bimbos siliconées!

Et bien maintenant, oubliées les starlettes qui dégazent plus haut que leurs hanches… car, si vous visitez la ville, vous tomberez obligatoirement sous le charme des fresques affriolantes de A. Fresco.

Je vous propose ici un petit aperçu de l’étendue de son talent…

afresco1

 


*Toujours soucieuse d’améliorer la qualité de vie des Cannois et d’œuvrer pour l’embellissement des quartiers, la Ville de Cannes s’est engagée, depuis 2002, dans un vaste programme de réalisation de fresques murales, à découvrir au détour d’une rue ou d’une avenue.
Inspirées du septième art, et plus particulièrement du Festival de Cannes, ces fresques, qui une fois achevées, sont soumisses systématiquement à l’appréciation de l’architecte des bâtiments de France, mettent en scène les grandes figures du cinéma français et mondial : Jean-Paul Belmondo, John Wayne, Bourvil, Vivien Leigh, Harold Lloyd, James Dean, ou bien encore Alfred Hitchcock.

Les silhouettes de cinéma :

*Rêver pour un instant de devenir Princesse Fiona, Spiderman, Lara Croft, Han Solo ou Pirate
des Caraïbes tout en se promenant dans les rues de Cannes : c’est aujourd’hui possible avec onze silhouettes grandeur nature, disséminées dans toute la ville. Il suffit d’y passer sa tête pour devenir un héros immortel le temps d’une photo et d’un sourire. Une belle histoire dont vous êtes aujourd’hui les stars grâce à vos silhouettes de… rêve !

* (Informations prises sur le site officiel de la ville de Cannes)
http://www.cannes.com/index.php?option=com_content&task=view&id=806&Itemid=2457711


Un autre site que j'ai trouvé,sur les murs peints de France,interessant à découvrir.....
http://www.trompe-l-oeil.info/Trompeloeil/accueil.htm

  • Merci de votre visite.....ce petit intermède...en attendant l'ouverture du festival internationnal du film du 13 au 24 mai 2009.

Commenter cet article

valerie 06/05/2009 09:46

j'aime bien quand c'est plus artistique, moins politique !bonne journéebizval

makadame06 06/05/2009 19:14


oui...moi aussi


ElephantGris 06/05/2009 07:34

superbe articleje découvre le muralismej'avais déjà été attré par des murs peintsmais je ne savais pas que cela avait un nom

makadame06 06/05/2009 08:50


merci....c'est vrai que étant à la retraite...je découvre ma ville ,je prepare un article sur la pagode à fréjus...qui existe depuis 1917 je crois je ne connaissais pas du tout...grace à notre ami
biker06...il nous fait découvrir pleins de belles ballades  à bientôt


mamalilou 01/05/2009 18:27

article enrichissant!bisou du premier maià tout bientôt

makadame06 01/05/2009 20:53


bisous moi aussi pleins de bonheur en ce jour 1° Mai.....à bientôt


biker06 01/05/2009 08:25

Ne vous inquiettez pas , je viens vous offrir du muguet. Bon 1er mai et recevez tout le bonheur possible@ + Pat* bientot je vais te faire decouvrir les balcons aux seins nus des filles de cannes . insolites !! hi hi hi

makadame06 01/05/2009 20:53


Hâââ....il y en a qui vont être content......hihihi


Annick D 30/04/2009 23:59

Intéressant ton article,j'en ai vu un joli sur le mur de la rue st Dizier,au bout sur la façade qui donne sur le pavillon,ma Mère habitait juste à côté ( au 10 ).C'est sur le mur de l'ancien marchand de charbon Mr Bottasso.Nicka

makadame06 01/05/2009 20:52


oui....c'est vrai il y avait un marchand de charbon.....je me rappèle.....Cannes change d'année en année....ce mur ils ont peint un trompe-l'oeil....on jurerait qu'il y a des fenêtres....à bientôt