Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'empire des essences.....

Publié le par makadame06


                                                                                                                                                                     
L'empire des essences......

.....ou......Grasse ...au temps des parfums

.....ou......Grasse ...berceau et capitale mondiale de la parfumerie...vous invite à un voyage olfactif,aux travers de ses étroites ruelles où j'ai dû lever mon bout de " nez " pour apercevoir le ciel bleu....et grimper plus de 150 marches d'escaliers en vieille pierres.....

                    

Au moyen âge,la ville réputée pour ses tanneries .... produisait des peaux de grandes qualités qui firent sa réputation dans toute l'Europe....
Au XVI° siècle, la vogue est aux gants parfumés...

La culture des plantes aromatiques.......procurera aux tanneries la matière première pour parfumer les peaux....de nouveaux métiers comme par ex: tanneurs-gantiers... gantiers-parfumeurs.....puis parfumeurs sculpteront le visage de la ville.

La campagne grassoise devient alors un grand jardin floral où chacun trouve sa place dans ces nouvelles activités,qui ne cesseront  de croître,de s'ameliorer,de se diversifier .
De nos jours,des industries modernes ont largement maitrisés la fabriquation des parfums,grâce à l'essor de la chimie.
Des essences pour cosmétiques... aux arômes alimentaires naturels ou de synthèse,la ville de " Grasse " ne cesse de progresser.


              << Il était une fois >>

Le mot << Parfum >> viendrait de l'expression " per fume"...par la fumée,suite aux anciens usages des fumigations sacrées,médicinales ou rituelles (encens) .
Le système olfactif joue un rôle primordial dans le monde animal...reconnaissance entre espèces ou individus( mâle/femelle ou mère/petit) et le règne végétal par des molécules attirantes ou reppelentes pour les insectes lors de la pollinisation.

La plante émet des substances odorantes,protectrices(composés insecticide ou fongicide) ou toxique(la nicotine dans le tabac).
Les insectes sont en partie dépendants de ces fragances.

Tous les peuples antiques ont utilisés les parfums surtout en Orient.
Lors des pratiques religieuses,on brûle l'encens pour rendre hommage aux dieux,pour accompagner le passage de la vie à la mort...sans parfum...pas de repos  pour l'âme,pour l'embaumement des corps,la momification.

La technique de production était rudimentaire.Les écorses,les résines,racines,rhizomes étaient broyés,pilés ou bouillis,parfois imprégnés de matière grasse.Des matières animales,tel le musc servait de fixatif.

L'encens,la Myrrhe étaient dans la Bible ou l'Ancien Testament,puis les fleurs ont été mises à la mode...la rose...l'iris...le jasmin....Le commerce des parfums a prospéré à travers la Phenicie,la Grèce,la Rome antique.
L'Egypte sera une terrre propice à la culture des plantes odorantes,grâce à la qualité de son sol et de son climat.

Aprés les croisades,l'Occident découvre les parfums et en fera une grande consommation.

L'histoire du parfum...se conjugue avec celle de l'humanité : monnaie d'échange,proctection contre les maladies,potions aux vertus divines,messages galants.....
Les Grecs en usent abondament pour la maison,les vêtements,le corps.

<<Parfumerie >> rime aussi avec  <<Therapie >>

Les bonnes odeurs ont des vertus therapeutiques.Apothicaires et herboristes vendent des poudres,lotions,sirops purifiants.....les " sapos"...une pâte moussante odorante serait l'ancêtre du savon....


               


Les "pomandres" bijoux contenant des boules de senteurs...rendaient moins vulnérables aux épidemies..Des boites à senteurs,des éponges imprégnées de vinaigre camphré trouvaient leur place  dans les milieux moins favorisés.
L'église se méfiera de ces artifices du diable....

En Orient,la route des épices fera progresser l'art du parfum.
Grâce aussi à l'alambic et au serpentin qui feront  leurs apparitions,la "distillation" sera née...
Les récipients en terre cuite et en albâtre faciliteront le stockage des onguents,huiles et eaux parfumés.

A la renaissance,la découverte de la formule chimique de l'alcool éthylique (alcool 95°..90°) offrira de nouveaux moyens pour extraire ou dissoudre les principes actifs  des plantes.
Les industries de nos jours ont des techniques trés pointues pour receuillir les essences des fleurs trés fragiles ex : le "jasmin" .


<< A Versailles >>  

Le roi Louis XIV impose sa mode : accesoires odorifères...éventails,pérruques aux odeurs fortes et tenaces(musc,ambre grise) pour masquer le manque d'hygiène de l'époque.
    
                  

<<Grasse >>

La ville de Grasse connue alors pour ses tanneries,assoit sa renommée ...grâce aux gants et cuirs parfumés.Le métier de parfumeur sera associé à celui de gantiers.
Cette opulence fera aussi les beaux jours de fabrique de flacons...Lalique et Gallé en sont les principaux artistes.
Des contenants précieux envahissent les boudoirs.Le contenu et le contenant étaient vendus séparement.
Au XX° siècle apparaissent les premiers vaporisateurs.


                           


Les avancées de la chimie ont contribué à modifier la production,par la création de substances de synthèse.Certains composants naturels coûtant trés chers ou pouvant menacer l'équilibre de la flore ou de la faune...à cause des abus de la contre-bande.


             


     


Des préparations aux mélanges subtils ...pour aboutir à l'élixir...la formule magistrale...qui fera jaillir l'émotion.
Aujourd'hui,au service de toute " beauté" ,instrument de séduction qui refletent les moeurs et les idées de chacun.


       
<<Au début  était ...la Rose >> 


La rose..le jasmin...la fleur d'oranger sont les ambassadrices par exellence du pays " grassois".

<<La rose donne son âme ...au soleil...Le jasmin donne son coeur.... aux étoiles  >>
qui signifie que l'on doit veiller pour ceuillir les pétales des roses et se lever tôt  pour récolter les fleurs de jasmin....

Chaque fleur a une personnalité unique.
La symphonie des fleurs se joue entre les mains expertes du " nez " qui mêle avec soin ...essences...huiles...extraits...
Le " nez " face à son " orgue à parfums " se sert de son imagination et de sa mémoire olfactive.Il se doit d'être un peu chimiste, pour marier les différentes préparations.
<<Grasse >> ,avec sa campagne fleurie,exale des senteurs qui embaume la ville de notes florales.
         
       
Les fleurs les plus nobles sont la rose,le jasmin....
Mais aussi... la tubéreuse..la violette..la lavande..la fleur d'oranger et bien sûr le mimosa.

---Les notes héspéridées des zestes d'agrumes...citron...oranger...mandarine...bergamotte...

---Les notes boisées des écorces,nous trouvons la canelle...
le santal...le camphrier...le cèdre...des résines...le benjoin...la myrrhe....l'encens....

Des mousses qui se developpent sur les arbres.....des lichens.....
Des racines par ex : gingembre......vetyver....rhizomes(iris)
Des graines...cardamone........coriandre...
Des plantes aromatiques...verveine..patchouli..romarin etc...

---Les notes orientales,aux fragances vanillées,épicées donne du relief,de la couleur...
---Les cuirs trés typés....à base de tabac...de miel ,à l'odeur douce de fumée..odeur...goudronnée.
---Les chyprés....alliance de bergamotte,rose,jasmin sur fond boisé...
---Les fougères...construits autour des arômes de lavande,géranium...mousse de chêne...

Le musc....est une sécretion animale qui apporte ténacité et diffusion au parfum.
L'ambre gris est une déjection issue d'un cachalot crée des notes chaudes,sensuelles.
La civette...sécretion animale à l'odeur fécale,ammoniaquée...
Le castoreum....excrétion des glandes anales des castors mâles ou femelles,donne du sillage au parfum,sert de fixateur d'arômes.
Des notes à saveur âcre,pénétrante,fétide....la rue (ruta gravéolens).


<<La pyramide olfactive >>   se décline en 3 parties...

La base qui sert de support,celle qui imprégnera longtemps le vêtement...
La note de coeur.....celle qui persiste...
La note de tête...celle qui donnera la première impression olfactive......

Les eaux légères contiennent 4% de concentré.
Les eaux de cologne.....7%.....Les eaux de toilette...8 à 12 %...
Quant aux parfums..ou extraits..ils contiennent jusqu'à 40 % de concentré.Ce sont les plus prestigieux et les plus onéreux.


<<Les parfumeurs >>

....qui ont laissé l'empreinte de leur passage dans le temps....sont Jean-Marie Farina à Cologne(Allemagne)crée la première fabrique de parfum.Son eau de toilette portera le nom de la ville de son créateur.
Napoléon sera un de ces fidèles adeptes.On créera pour l'empereur une fiole qu'il pouvait glisser dans ses bottes...pour se parfumer quand bon lui semblait....

....Autres artistes.....Fragonard ( père du célèbre peintre)...

         

Galimard....Molinard....Coty créera des crèmes parfumées ,des rouges à lèvres,des poudres de riz...guerlain...Patou...


  
                         
     










Commenter cet article

christel/seuleaumonde 25/01/2009 13:27

un grnad merci pour ton passage! bon dimanche ! bises, christel

corinne 18/01/2009 20:17

coucou hummmm, un article qui sent bon jusqu'iciBisous et bonne soirée

makadame06 20/01/2009 11:18


merci...huuum comme tu dis  ça sent bon,c'est vrai que au printemps quand on arrive à Grasse la ville sent bon....un peu moins qu'avant,à cause des pots d'échappements.....mais bon bisous


miss 17/01/2009 22:08

Super article avec toutes ces explications merci. Bisous et bonne soirée

biker06 17/01/2009 08:33

tu sais qu'avant de commencer à la poste et de partir à l'armée , j'ai travaillé quelques mois chez Robertet à Grasse dans un laboratoire Resinoide ou l'on élaboré l'absolu. BISOUS PAT

makadame06 17/01/2009 11:36


coucou je savais pas que t'avais fait le préparateur comme moi...j'aurais dû m'orienter vers les parfums...dans une autre vie bisous yvette